Loches, Capital de la Touraine Côté Sud
Discover Loches   Loches, Ville d'Art et d'Histoire   Loches, un des plus beaux détours de France   Pays de la Touraine Cote Sud
Cité royale d'exception Le Golf de Loches-Verneuil Visites guidées La collégiale Saint-Ours Patrimoine gastronomique
Cité royale d'exception
Loches, un art de vivre en Touraine
Le Golf de Loches-Verneuil
Golf écologique au cœur des châteaux de la Loire
Visites guidées
Laissez-vous conter Loches, Ville d'art et d'histoire...
La collégiale Saint-Ours
Splendeur romane abritant le tombeau d'Agnès Sorel
Patrimoine gastronomique
La Touraine, terre de saveurs

 

 

 

     

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 







Libre expression

 
La tribune du groupe majoritaire :

 
HOMMAGE
La fin de l’été est toujours un moment étrange où nous souhaitons à la fois reprendre nos activités et prolonger le moment de douceur et de chaleur de cette saison. Hier les cigognes sont passées sur Loches, l’automne et l’hiver arriveront et l’heure de la rentrée a bien sonné pour tous.
Je souhaiterais avec vous revenir sur la mort de Gonzague Saint Bris. Lochois de naissance, élu de la ville de Loches, nous le rencontriions sur le marché si souvent. Chacun de vous le connaissait et nous avions plaisir à le croiser, à l’entendre, fier qu’il soit resté Lochois malgré une renommée nationale et une affection particulière pour Amboise. Il était « notre Gonzague » et, comme un enfant, pas tout le temps sage, nous avions pour lui une affection indulgente et en retenue. J’aimerais que nous puissions nous souvenir de lui simplement au travers de cet attachement viscéral qu’il avait pour Loches. Qu’à sa suite nous ayons, nous élus et vous habitants de Loches et de son territoire, sa pugnacité à faire connaître ce coin de Touraine.
Et si nous pouvions garder une seule leçon de lui c’est, à notre tour, nous qui aimons tant notre ville et son environnement, d’en parler sans cesse autour de nous, pour que le plus grand nombre partage notre attachement, et fasse perdurer son action.

  Pour les élu(e)s du groupe « Loches pour vous » : Valérie GERVÈS, 1ère adjointe
Septembre 2017
 


 

La tribune de l’opposition :

 
Dans notre tribune de septembre 2016, nous évoquions les tragiques événements de Nice et de Saint-étienne-du-Rouvray. À son tour, cet été qui s'achève fut meurtrier. Car même si notre pays n'est pas directement concerné, comment ne pas penser aux drames qui ont eu lieu à Charlottesville, à Barcelone et à Turku. Ces tragédies ont un dénominateur commun qui s'appelle la haine : haine de celui qui n'a pas la « bonne » couleur de peau pour les suprémacistes blancs des états-Unis, haine de celui qui a un mode de vie différent pour les djihadistes d'Espagne et de Finlande.
C'est pourquoi nous devons tous unir nos efforts pour lutter contre cet ennemi invisible qui met à mal notre démocratie en niant nos valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité.
À Loches, comme ailleurs, chacune et chacun d'entre nous, que nous soyons parents, enseignants, éducateurs ; dans la famille, à l'école, comme dans les associations, nous devons être engagés dans un rôle éducatif auprès des plus jeunes. Les municipalités se doivent d’y prendre toute leur place en favorisant l'accès à la culture pour tous et sous toutes ses formes. Le vivre ensemble ne coule pas de source : il s'apprend, il se transmet, il s'entretient.
Et puis, comment aborder cette rentrée sans évoquer la mémoire de Gonzague Saint Bris, brutalement disparu, ironie du sort, quelques semaines avant la 22e édition de « La Forêt des Livres ». Personnage inclassable selon la formule souvent employée, il fût l'initiateur de cet événement emblématique de la culture populaire, c'est-à-dire accessible à tous puisque gratuite.Il nous faut espérer que cette manifestation lui survive.
Une nouvelle page s'ouvre maintenant avec la rentrée que nous souhaitons apaisée pour toutes et tous !

  Pour les élu(e)s du groupe « Loches : changer d’ère ! » : Françoise LESNY-VARDELLE, conseillère municipale
Septembre 2017
 


 
 
Tandis que le Parlement votait cet été la loi de moralisation de la vie politique et qu’une enquête s’ouvrait sur les possibles emplois d’assistantes parlementaires des filles de M. Mercier, alors sénateur UDI, je m’interrogeais sur les raisons qui peuvent pousser quelques responsables politiques à ne voir dans leurs mandats qu’un moyen d’y gagner en intérêt, retraite dorée et privilèges particuliers. On connaît les dégâts sur la participation aux élections.
Faudrait-il un amendement à la loi pour que les règles d'embauche de la famille des anciens ministres s'appliquent aussi aux collectivités territoriales ?
Que la fille de M. Louault, vice-président de la Communauté de communes Loches Sud Touraine (CCLST) et candidat aux élections sénatoriales, soit recrutée au sein de la CCLST pour être responsable du SCOT (schéma de cohérence territoriale) peut poser question. A-t-elle une compétence rare pour que sa candidature ait été favorisée devant les autres postulants qualifiés en urbanisme ? Sa parenté et les affinités supposées avec un membre du bureau de la CCLST font déjà douter de la partialité du suivi de ce dossier, primordial pour Loches et l’avenir de l’agriculture sur ce territoire. à quand la mise en place d’une autorité éthique locale chargée d’arbitrer ce type de problème durant un mandat ?

  Anne PAQUEREAU, conseillère municipale
Septembre 2017

Rectificatif
Pour la première fois, je me vois dans l’obligation de procéder à un rectificatif à un texte publié dans le bulletin municipal « Loches actualités ». Ce bulletin a pour vocation de vous apporter des informations concernant la vie de notre ville. Une rubrique « Libre expression » donne la parole aux différents groupes politiques qui constituent le Conseil municipal de Loches.
Dans ce numéro, Madame Paquereau annonce une information erronée sur le recrutement d’un agent au sein des services de la Communauté de communes Loches Sud Touraine (CCLST). Cette affirmation est fausse puisque l’agent concerné n’a pas été recruté par la communauté de communes, et n’occupe pas non plus les fonctions annoncées par Madame Paquereau.
En effet, l’agent a été recruté par la commune de Loches, au poste de Directeur adjoint des Services Techniques. Cette fausse information divulguée par Madame Paquereau ne semblerait avoir pour objectif que de ternir l’image d’un élu de la CCLST et, dans ces temps où la suspicion met à mal la confiance dans le système démocratique, ce type d’allégations nauséabondes est extrêmement grave.
Je laisserai donc à la personne concernée donner les suites qu’elle voudra à cette affaire.
Marc ANGENAULT,
Maire de Loches, directeur de la publication

 
 

 

 



  • 27
    Sep.

    Visite du musée pour les petits

    Dans le cadre du parcours d’expositions "Chemiakin se met en scène à... [+]

Mairie de Loches - Place de l’Hôtel de Ville, 37600 Loches - Tél : 02 47 91 19 50 - Nous contacter | Plan d'accès

Liens | Flux RSS | Webenchères | Plan du site | Mentions légales

imagidee, création web